Adonis Diaries

October in Paris: One out of 10 women will suffer from breast cancer

Posted on: November 6, 2014

October in Paris: One out of 10 women will suffer from breast cancer

En France, pays qui compte plus de 20 centres anti cancéreux , le mois d’octobre est celui de toutes les humilités devant la cancer du sein véritable fléau qui fait basculer , et trébucher des destins et des vies .

La vie de la Femme , et de l’ensemble de son entourage familial.

Ce crabe, frappe une Femme sur dix, et pour personnaliser ce chiffre, prenez dix Femmes dans la rue : l’une d’elles a eu, a, ou aura des démêlées avec ce mal.

Les causes et les étiologies sont très variées .

1. Le déterminisme génétique y est présent pour 15% environ.

2. Le reste est partagé entre l’environnement hormonal de la Femme, ( ses désordres, et ses déséquilibres ) le stress , la pollution, l’alimentation, le tabagisme poussé, ( càd dès 12 cigarettes/ jr ) la consommation d’alcool débutée tôt dans la vie de la jeune adolescente ( 13/14 ans ) .

3. Les radiations ionisantes qui ont envahi le monde .

4. Les antécédents familiaux de cancers même autres que le sein .

Enfin et comme toute chose en médecine un infime pourcentage de cas survenant ” de novo ” chez des personnes théoriquement ” non candidates ” à ce cancer .

Lors de mon séjour professionnel (4 ans ) au Liban, j’ai pu voir à quel point ce fléau y taillait tout autant la part belle à ce cancer , d’où mon idée ( il y a 4 ans ) d’en alerter les autorités afin de fonder un centre anticancéreux pour adultes ( tous cancers confondus ) et de réglementer la chirurgie du cancer au Liban

Introduire par exemple la notion de “seuils “ qui fera qu’un chirurgien doive pratiquer minimum 30 fois par année la même opération sur 30 patient(e)s pour être performant et…non dangereux.

– Faire en sorte que la durée du diagnostic ne traine pas en longueur pour que le traitement puisse être apporté en un temps ” acceptable ”

– Tout dossier patient(e), de cancer doit être débattu avant traitement, par un comité au sein du centre ou de l’hôpital, comité dit de concertation pluridisciplinaire, où siègent médecins internistes, radiologues , radiothérapeutes, anatomo- pathologistes, oncologues et chirurgiens , pour que la décision n’appartienne pas à une seule personne fût-elle le chirurgien .

– introduire enfin par manquement à ces règles la notion de ” perte de chance ” pour le patient , passible de poursuites et de sanctions judiciaires .

J’avais sollicité et obtenu pour ce un RV auprès du ministre Libanais de la santé un certain Mr. Khalifeh , qui me reçut avec son conseiller unique et permanent ( un cousin à lui ) les deux brillant par leurs Rolex attestant selon la formule célèbre que ces deux hommes ont réussi leur vie .

De ” la mienne ” ( de vie.. pas de Rolex ) je n’ai jamais eu un entretien aussi creux, aussi fade …
Et si on lançait , cette idée de centre anti cancéreux pour adultes au Liban et la relayons sur nos réseaux sociaux en en faisant à notre façon notre ” À la poursuite d’octobre rouge”!

( Jamil BERRY )

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

adonis49

adonis49

adonis49

Blog Stats

  • 1,426,591 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 774 other followers

%d bloggers like this: