Adonis Diaries

Archive for December 29th, 2016

Israel behind systematic assassination of Syrian scientists by Muslem extremist factions

Lately, Al Nusra faction, tightly linked to Daesh, executed 5 nuclear Syrian engineers.

L’exécution, par le front Al-Nosra, de cinq ingénieurs dans le domaine de l’énergie nucléaire et atomique ne fut pas une surprise, puisque ces groupes avaient adopté cette méthode dans des opérations similaires.

Auteur : Al-Ahednews | Editeur : Walt | Dimanche, 16 Nov. 2014

Assassinats systématiques des académiciens et scientifiques syriens dans l’intérêt d’«Israël»

Les cinq ingénieurs assassinés étaient à bord d’un véhicule qui fut la cible des tirs, dans la région El-Tall, dans le Rif de Damas.

Les ingénieurs martyrs travaillaient dans un centre de recherches scientifiques à Barzé.

Selon des sources bien informées, la nature du travail de ces hommes était confidentielle. Ils furent assassinés à la suite d’une période de surveillance.

Ce n’est pas la première fois que des experts, des scientifiques et académiques syriens sont liquidés. Le front Al-Nosra s’est en effet transformé en un bras du chef du Mossad, Tamir Bardo, qui fournit à cette organisation les données et les renseignements, ainsi que le soutien logistique, en contrepartie des opérations d’assassinat.

Ce front avait aussi visé une élite de pilotes des avions de chasse syriens, détruit les centres de recherches scientifiques et les centres d’alerte précoce, qui protègent le pays des offensives extérieures.

Avec le début de la guerre contre la Syrie, un groupe armé relevant d’Al-Nosra, muni d’engins de télécommunications sophistiqués, a été démantelé par l’armée syrienne. Les renseignements syriens à ce propos, ont été confirmés par des rapports russes et chinois, pour révéler un rôle effectif des SR sionistes et de la CIA au sein du groupuscule en question, dirigé par le général américain Richard Cleveland.

Les informations ont fait état de forces spéciales entrainées pour perpétrer des assassinats, sous la supervision de la CIA.

Ces forces sont entrées en Syrie via la frontière de la Jordanie et du Golan occupé et se sont déployées sur le territoire syrien.

En outre, le Mossad a joué un rôle important dans l’installation des chambres d’opérations et des casernes d’entrainement en Jordanie, en Turquie et dans le Kurdistan de l’Irak.

Les équipes entrainées dans ces lieux, en coopération avec la force israélienne «Maglan», spécialisée dans les offensives contre les aéroports et la force «Beta IR», spécialisée dans les assassinats, coordonnent étroitement leurs actions avec les SR israéliens.

Le parrainage de ces groupes ne s’est pas limité à l’entrainement. Les Israéliens ont assuré le soutien à Al-Nosra sur le terrain, dans plusieurs lieux en Syrie, notamment où se situent les postes militaires et académiques, comme Homs et son rif, le rif de Deraa, El-Ghouta-Est et le Qalamoun.

Les groupes armés y ont reçu tout genre de soutien technique sophistiqué, dont les moyens de télécommunications, d’espionnage et même l’assistance directe.

L’assassinat des pilotes militaires syriens entrainés sur les avions modernes dans le rif de Homs en est une preuve. En effet, en fin de novembre 2011, six pilotes, techniciens et officiers ont été assassinés par les groupes armés, baptisés plus tard «front Al-Nosra». Les assassinats des cadres et des experts syriens se sont poursuivis plus tard. Le général Abdallah Khaldi fut tué, ainsi qu’un certain nombre de pilotes militaires, pris en otage, puis décapités et leurs corps mutilés.

Dans la période suivante, ces groupes ont entamé une série d’assassinats systématiques, visant plusieurs chercheurs, académiciens, dont notamment le général Nabil Zougheib, responsable du développement du programme des missiles syriens.

En plus, Alep fut le lieu de l’assassinat de Dr Samir Rkieh, ingénieur aéronautique, enlevé par Al-Nosra en 2012. Une vidéo a montré plus tard son corps mutilé par les traces de la torture.

Dans le domaine des centres de recherches scientifiques et académiques, les groupes armés ont laissé leurs empreintes dans toutes les régions syriennes. Ils ont adopté la méthode du Mossad dans la prise pour cible des installations scientifiques, des bases aériennes, et des radars, notamment installés dans la région de Marj el-Sultan, dans la Ghouta-Est, et ceux installés dans le rif de Deraa.

Bref, d’après la nature des missions exécutées par le bras du Mossad en Syrie, et l’ampleur des pertes dans les infrastructures économiques et militaires, comprenant aussi les cerveaux et les expertises humaines, les radars, les stations d’alerte précoce, les systèmes de défense aérienne et les pilotes, on peut déduire que le bénéficiaire n’est que l’ennemi principal de l’axe de la résistance.

En effet, l’entité sioniste avait toujours l’objectif de démanteler la structure militaire, scientifique et technique de l’armée syrienne, par le meurtre des cadres habilités, en prélude à l’exclusion de cette armée du cadre du conflit.

D’ailleurs, c’est ce que prouve un article publié dans Yediot Ahronot et écrit par le journaliste sioniste Ben Yachay, le 14-1-2012. Ben Yachay avait affirmé que les assassinats en question, étaient caractérisés par le statut et la qualité des hommes tués, sources de connaissances, de renseignements et d’expertises.

«On ne doit pas être expert pour déduire que les assassinats et les explosions en Syrie, sont l’œuvre d’organisations secrètes, liées à des pays bénéficiant de leur action. Seules des organisations dirigées par de tels pays, sont capables d’exécuter ce genre de meurtres», a-t-il écrit.

– Source : Al-Ahednews

 

What would you choose? The Unbearable Lightness of Being or burdened down with love?

“The heaviest of burdens crushes us, we sink beneath it, it pins us to the ground.

But in love poetry of every age, the woman longs to be weighed down by the man’s body.

The heaviest of burdens is an image of life’s most intense fulfillment.

The heavier the burden, the closer our lives come to the earth, the more real and truthful they become.

Conversely, the absolute absence of burden causes man to be lighter than air, to soar into heights, take leave of the earth and his earthly being, and become only half real, his movements as free as they are insignificant.

What then shall we choose? Weight or lightness?” Milan Kundera, The Unbearable Lightness of Being

What would you choose?

To be married with children or be single?

Remain in your hometown or migrate to “greener pastures”?

Have your own “independent business” or work for a multinational?

Wait for election times or be an activists?

Go on with a life of acts of faith or reflect and act on your doubts?

Lead a shadowless life or speak up?

Get down with real life or be the recluse person?

People who were raised in nature appreciate and apprehend nature’s indifference and the heavy burden to be associated with and linked to its brutal careless process that does not match our logical comprehension.

Urban people, born and living in cities have this opportunity to feel totally independent of nature and are light in their rational understanding of what is life and what is nature.

Notes and comments on FB and Twitter. Part 13

Michel Aoun, the only President to Lebanon that: 1. the people know him, 2. has the largest representative block in Parliament. 3. has actually resisted foreign occupations

Ce decalage infime qui pourrit tout ce qui est beau et la possibilite de la perfection. Faisons adieux a toutes les synchronisations forcés

Nous denoncons du crime de vanité la soif de domination qui agite tout le monde. Et la force de discours bien appris qui portent au nues les creations de l’homme? C’est pas aussi des illusions de vanité?

On m’a fait assez de reproches pour la guerre et pour la paix. Agisser pour la paix et cesser d’entendre les autres reproches

All the religious sects in Lebanon must be believing in Purgatory: Our judicial system is in permanent este2naaf

The concept of purgatory is beautiful: we can live in the hope for a possible retrial

William Lloyd Garrison? He published the daily The Liberator in Boston in 1830 for the emancipation of the slaves. 30 years later, the civil war broke out and Abraham Lincoln managed the feat for enacting this law. Lincoln and Garrison should share the honor and the award. Another century had to elapse before the technically slaves enjoy the fruit of the Law.

It is universally acknowledged that every paradigm shift must be condemned as heresy before becoming a myth. It starts by being persecuted and live to be trashed in the waste bin.

BDl Accelerate 2016? ends this Saturday at 6 pm at the Forum? Fi sa5a2, fi tonzeem, fi balash, fi standaat, fi token to eat… bass ma fi 3elm.  The talks are of the general kinds, as if the audience is Not fit or Not willing to listen to details or the speakers were Not remunerated properly to invest in preparing their talks. You won’t learn about the details of the processes, the design, the redesign and the errors that have been resolved…Ma btet3alam shi. My experience this Thursday. Check the second floor for the new upstarts in Lebanon and abroad: very useful

Tu vis, tu meurs, ce sont des consequences. Pouquoi pas? Et les evenements collateraux?  Qu’a t’on construit pour ces genres de consequences?

Une education civilisé? Maitriser la violence individuelle dans sa societé. Et répandre avec acharnement notre violence primitive contre les autres societies, celles qui non pas les moyens de se defender contre les armes a longue distance.

International Courts are impotent and useless against those rascals who committed mass crimes against humanity because their Nations allow them to enjoy judicial immunity.

One person is missing and you are lost. If you experienced that feeling once, consider you lived a full life.

Poor people dream of new venues and perspectives: They are ready to give credibility to the well-off. Those who pass them by as fathoms.

It is Not plagiarism if you can go to the original sources: thousands of years ago.

How can we “cultivate” the people in a rotten political system? We always need gradual changes in reforms that allows a mass reform of our cultural heritage.

It must be universality acknowledged that absolute justice is worse than tyranny: Written laws that cannot be applied on the ground generate chaotic informal practices in economy and all facets in the daily survival quest

Avons-nous renouncé a la rencontre? A connaitre nos voisins au moins?

Comment ne pas essayer d’oublier ces vieux prés de la mort? Comment amener un peu de repis a une existence d’ennui, d’amertume et de ressassment? Comment construire notre present avec joie, Esperance et acharnement?

Les femmes croient fermement que la plus terrible phrase qui offense leurs maris est: “Tu es un lache, un peureux inveteré”. La belle affair: si elles pouvaient laisser les maris tranquille pour tout le rest.

We are all cowards, in more than one way, and we know it. Please, desist from reminding us of that.


adonis49

adonis49

adonis49

December 2016
M T W T F S S
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Blog Stats

  • 1,359,518 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 693 other followers

%d bloggers like this: