Adonis Diaries

Archive for September 7th, 2018

Tidbits and notes posted on FB and Twitter. Part 235

Note: I take notes of books I read and comment on events and edit sentences that fit my style. I pay attention to researched documentaries and serious links I receive. The page of backlog opinions and events is long and growing like crazy, and the sections I post contains a month-old events that are worth refreshing your memory

The Near-East region (current Lebanon, Syria, Jordan, and Palestine) was the crossroad for all the ancient warrior empires. The people were more educated (had schools), more cultured, and more urban. The educated people spoke at least 3 languages, their mother tongue Aramaic, the previous occupier language and the current occupier.

During Jesus period, the educated people in the Near-East (current Lebanon, Syria, Jordan, and Palestine) communicated in 3 languages: Their mother tongue Aramaic, Greek/Seleucid, and Latin. The Romans started their incursions in 60 BC.

The Jews in southern Palestine, mostly Bedouins, adopted the customs and tradition of the Land (Near-East civilization). In 200 BC, a few Jewish scholars wrote a mythical history (stories) for the Jews and codified customs as religious laws. They added a few restrictive customs that corresponded to their Bedouin life-style.

Jesus was Not a Jew, as agreed upon by the sect in Jerusalem through the Sanhedrin. The charismatic Jesus is from the province of Tyre (including Galilee and Sidon). The Temple of Jesus’ sect was in mount Carmel. All Jesus life was spent in that region, before he decided to march toward Jerusalem in the last 6 months of his life

The people in the Tyre province were forced to accept more restrictive customs (religious laws) from the extremist  Bedouin Jews in South Palestine who rebelled 100 BC against the Greek/Seleucid empire with capital in Damascus

Why Jesus decided in the last 6 months of his life to march toward Jerusalem? Most probably, he wanted to disseminate his teaching to the people in South Palestine. Trying to get inducted in the Sanhedrin would facilitate his mission.  The Sanhedrin was Not ready to admit this charismatic Stranger from the Tyre province and rob them of total control over the people in their “enclave”

La religion c’est toujours la religion: Les riches peuvent s’en passer quand leurs privileges sont assures er securises. Mais elle est necessaire pour nous les pauvres: Il n’y a que la religion pour endormir nos peines et aussi l’amour.

J’ai mes crises…Ce que le monde souffre aujourd’hui

March 30, 2018: Israel injured 1,100 unarmed Palestinians during their mass demonstration for “Homeland Day”. Most of these injuries were from live bullets.  A dozen were killed (martyred), particularly on Gaza border and the nasty Hebron (al Khalil) settlers

Notre Pere qui est aux cieux “Guide nous dans nos tentations”. Les passions sont bonnes: si seulement on a quelqu’un de bien et experimente’ pour nous guider. Si seulement on est pret a entendre et prendre au serieux les plus ages

En regime “democratique et liberal” les gouvernement dependent du bon vouloir des patrons

Tfadalou. Bi 2ool: drouri intifada sha3biyya 3aarimat. Lan antakheb, wa ma intakhabt saabikan. Keslaan baddo al naass tontofed 3anno.

7osni al 7ousayni insa7ab min al intikhabaat. Wa leish Walid 3am ye rekk 3ala eksaa2 Nabih? Ma houwi shriko bi kel business al fassaad

 

Mon cher Ado. Part 12

Hier, mon cher Ado, j’ai pris un café avec un de mes anciens camarade de classe dans un bistrot , à la rue de la Convention , dans le 15 éme arrondissement de Paris . (I’ll have to visit Paris for a week to follow your itinerant )

Chaque fois qu’on se revoit, Mesrob Kochmatlian et moi , nous évoquons nos années de classes chez les frères maristes à Jounieh et à Champville . Plusieurs années sont passés depuis ce temps de l’insouciance , du vivre le présent sans se soucier de l’avenir.

Hier encore nous nous sommes rappelé certains de nos camarades qu’on n’a plus revus depuis la fin de nos études scolaires , depuis un demi siècle déjà !


Mais hier, on a surtout parlé de nos professeurs et de frère Dominique , le préfet de la division des petits , celle des
classes de 8 éme et de 7 éme (aujourd’hui CM1 et CM2) .

Frère Dominique , sorti tout droit des rangs fascistes du temps de Mussolini , régnait en maître absolu sur sa division !
Il nous terrorisait !

(One of the Brethren at Sacres Coeur in Gemaizeh was a Zionist and told us that Israel will crush all the “Arabic” armies in 1967. He used to start the first half hour in the morning with Christian speeches, loaded with what the Nazis did to the Jews…Et trying hard to demonstrate to us, logically and with whatever “facts” were available, that Jesus did resuscitate from the dead

Il s’appelait Frere Irene’ et l’annee’ suivante je ne pouvais plus supporter son hypocrisies and refuser de lui repondre en classe comme dans la cour. Il etait fort et elance’ et il a donne’ une pair de giffle retentissant a l’eleve, costaud et fort physiquement, qui s’asseyait pres de moi en class.  je me rappelled qu’il nous a amene’ a Farayat pour faire du ski, ma premiere visite: il etait aussi un bon skiyeur and athletique. Une fois j’ai corrige’ une information en chimie lui disant que le CO3 etait instable. Il a etait pris de cour et n’a cesse’ de me respecter depuis.

Bien des annees apres, ce copain aupres de qui je m’asseyais n’avait aucune recollection de ma presence: comme si j’avais ete’ une presence invisible)

Aujourd’hui , je souris quand je pense à notre petit Bénito . Son comportement était plutôt farcique en comparaison avec celui de son compatriote le fameux Mussolini .

Je me rappelle d’un jour où j’avais fait le pitre à l’étude du soir dans la salle qui jouxtait la préfecture . Le surveillant , un pauvre type me mit à la porte de sorte que notre cher préfet ne tarda pas à m’apercevoir et sortant de son bunker , il m’administra une gifle et me mis au piquet devant la préfecture en m’intimant l’orde de ne pas bouger de cette place tant qu’il ne me l’a pas autorisé .

Oui mais , à l’heure du souper , les élèves sont partis au réfectoire , me laissant seul dans l’obscur et le froid de la nuit.
Au bout d’un moment , qui me sembla une éternité , la faim , le froid et la peur grandissant , je me suis autorisé à rejoindre mes camarades au réfectoire qui se sustentaient dans un bruit de tintamarre avec leurs cuillère et leurs fourchettes , bien au chaud .

Une fois arrivé devant la porte , je me suis mis à quatre pattes pour essayer de me faufiler jusqu’à ma place sans que le surveillant ne s’en aperçoive . Mais hélas , juste à ce momenent, je reçus un coup de pied au derrière qui me fit dresser au milieu du réfectoire au grand étonnement de mes mes camarades qui se mirent à rire aux éclat dans un brouhaha assourdissant .

Je ne me souviens pas de ce que cette scène entraîna comme sanction , mais je me souviens très bien d’avoir pleuré toute la nuit de honte , suite à l’humiliation subit devant tous mes camarades !

Bien des années plus tard , alors que j’étais devenu professeur et président du cercle mariste de basket-ball , j’ai revu frère Dominique qui était resté à la même place comme préfet de la division des petits.

Il avait gardé son sale caractère mais nos rapports n’étaient plus les mêmes …
Enfin , le sort a voulu que mes deux fils l’aient eu comme préfet à tour de rôle , régnant toujours en maître absolu sur les petits qui malgré tout sont sortis indemnes des pattes de cet hurluberlu !!!!

Je reste souvent inquiet et perplexe , mon cher Ado, quand je me retourne vers le passé qui me turlupine !
Ainsi, lorsque j’entrevois un souvenir que je n’arrive pas à situer dans le temps , mon cœur souffre et se met à battre la chamade !

(C’est bien que le coeur bat la chamade: il reflechit aussi quand les passions le pressent de reflechir)

Il faut donc accepter le fait que nous sommes limités , que nous sommes comme cet albatros dans les ” Les fleurs du mal ” , exilés sur le sol et condamnés à ramper avec notre incapacité à voler au-delà de notre petitesse ?!
……..
Alors on rêve en s’inventant des mondes utopiques où l’ on pourrait atteindre la connaissance universelle …

Triste sort !

What is the meaning of success at each decade of your life?

At 4 year-old: Not wetting your bed or your cloths
At 8 to find your way home
At 12 to find yourself a few friends
At 18 to get the driving lisence
At 23 to graduate from a university
At 25 to get a steady job
At 30 to get married and start your own family
At 35 to save enough money
At 45 to look younger
At 55 the reverse process begin
At 65 to manage to preserve your driving lisence
At 75 to find your way home
At 85 Not to wet your cloths
Note: At what age you felt this urgency to get engaged to your community well-being? To comprehend that if you “don’t do politics”, then politics will dictate for you “how to behave?”
No automatic alt text available.

adonis49

adonis49

adonis49

September 2018
M T W T F S S
« Aug   Oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Blog Stats

  • 1,361,008 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 693 other followers

%d bloggers like this: