Adonis Diaries

Mon cher Ado. Part 18

Posted on: September 18, 2018

Mon cher Ado. Part 18

Je suis incapable aujourd’hui de dire comment j’ai fini par me familiariser avec ma nouvelle vie lorsque je suis arrivé à Beit-Chabab, chez mes grands-parents , à l’âge de deux ans , venant de Guinée, avec ma sœur Nawal , mon aînée de trois ans.

Je me rappelle cependant qu’au cours des quatre premières années avant que tante Rose ne se marie et qu’elle nous quitte , j’avais fini par apprécier ma nouvelle vie.

J’avais abandonné totalement derrière moi les deux premières années de mon existence , totalement effacées de ma mémoire , ne me souvenant plus de ma mère et encore moins de mon père .

D’ailleurs, lorsque parfois Farfoura , ma grand-mère , le soir , avant de m’endormir , elle demandait à Saint Georges de ramener mon père de l’étranger , je ne comprenais rien de ce qu’elle disait , de ce qu’elle fredonnait …


Aux cours de ces quatre années , à la Noël , mon oncle Youssef , encore célibataire , ramenait un petit pin de la forêt , et le dressait dans un coin du salon , le coin de gauche, de sorte qu’on puisse le voir de la porte d’entrée , puis on l’enneigeait avec de petits bouts d’ouate qu’on apportait de la boutique de mon grand-père …

De son côté , tante Rose nous confectionnait de petites maisons en carton qu’on coloriait et qu’on accrochait à l’arbre …
Puis on allait dans la forêt qui jouxtait notre maison pour apporter de la mousse qui servait de parterre à la crèche , pour que ça fasse naturel …

(En pension, durant la period de Noel, on nous donnait des cartons, des crayons de couleurs et je confectionais de petites maisons dans la grande sale d’etude ou une demi douzaine  se rassemblaient. Une fois, Nadia Abboud nous a invitait mon frere Ghassan et moi chez eux, elle travaillait dans cette ecole et n’etait pas encore marriee’, et c’etait une soiree’ de Noel memorable autour d’un poile avec une grande famille et j’ai trouve’ des bonbons dans des chausettes le matin. Je me suis perche’ sur un lit tres eleve’ et j’ai dormi tres bien)

Et voilà ! Et le 24 au soir on nous réveillait , ma sœur et moi , pour assister à la messe de minuit , à Mar Sessine , suite à laquelle nous rentrions dormir de bon cœur , la tête pleine de rêves éblouissants ….

C’étaient les cadeaux de notre enfance , les plus beaux que nous ayons jamais eus ….

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

adonis49

adonis49

adonis49

September 2018
M T W T F S S
« Aug   Oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Blog Stats

  • 1,192,301 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 617 other followers

Advertisements
%d bloggers like this: