Adonis Diaries

Archive for November 23rd, 2018

Mon cher Ado. Part 56

Nous voilà installés dans cette machine volante qu’on appelle avion . A peine assise et la ceinture de sécurité attachée , Amale consulte son iPhone pour voir si des messages lui parviennent toujours de l’extérieur .

Cyril , de l’autre côté du couloir central, discute avec un copain qui prenait le même vol : Beyrouth-Paris. La dernière fois qu’on l’avait rencontré , c’était à Noël dernier , à New-York .

Et moi , comme d’habitude , les yeux fermés , je rêve , au milieu des bavardages et des derniers embarqués qui s’acharnent à fourrer leurs sacs dans les rangements situés au-dessus de nos têtes .

A l’heure prévue pour le départ, l’avion se met à circuler sur le tarmac en direction de la piste d’envol . El là , sans la moindre hésitation , il s’élance à plein régime , avec un tel vrombissement de moteurs que les passagers retiennent leur souffle , et le monde entier reste bouche béé .

On est loin du temps où Dédale avait imaginé , à l’aide de plumes et de Cire de voler avec son fils Icare pour sortir du labyrinthe qu’il avait lui-même construit pour Minos , roi de Crête…

En quelques secondes , le voilà qui grimpe à toute allure vers le soleil , nous emportant avec lui , loin dans le ciel , loin , très loin des ” miasmes morbides ” du Liban qui depuis des années laisse ses ordures s’amonceler , dégageants des odeurs nauséabondes , irrespirables , …

C’était le moment précieux pour moi qui regardais à travers le hublot , ce monstre des airs qui , après avoir survolé la Méditerranée , nous place déjà au-dessus des nuages , éparses ce jour-là , un champs de cotons qui laissent entrevoir lorsqu’on qu’on a atteint le continent européen des bouts de terre , joliment organisés en vue de plantations diverses …

L’homme est capable de bien faire , mais aussi de très mal faire quand la folie s’empare de lui …

Mais pour ne pas céder à la sinistrose , je referme les yeux et je pense à Saint Exupéry et à son ami Mermoz , les premiers aventuriers du ciel ..

Je me revois en train de lire , mon cher Francois , Courrier Sud et Vol de nuit d’Antoine de Saint-Exupéry en livres de poche que j’avais achetés à la Librairie Centrale qui jouxtait notre appartement à Jounieh , auprès d’une charmante vendeuse dont le nom s’est perdu dans ma mémoire mais dont le doux sourire m’est resté intacte , à jamais …

( J’ai lu tous les livres d’ Antoine de Saint-Exupéry)

Me revoilà à Paris dans notre appartement bien parisien , c’est-a- dire , sans balcon , et loin d’être Versailles .
Ainsi , après s’être ressourcé au pays du soleil , me revoilà donc à Paris où on languit sans lumière , dans la grisaille hivernale .

Sans ostentation ni fanfaronnade , Baudelaire , à la fin de l’automne , n’avait -il pas écrit que :

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J’entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours …


Et plus loin , dans Paysage , il poursuit sa rêverie en disant :
Et quand viendra l’hiver aux neiges monotones ;
Je fermerai partout portières et volets
Pour bâtir dans la nuit mes féeriques palais .
Alors, je rêverai des horizons bleuâtres

Advertisements

You can’t lead people you don’t know. Knowing others means understanding and appreciating not judging.

By Dan Rockwell?

Humility:  Humility accepts. Arrogance judges and rejects.

Difference frustrates arrogant leaders. Everyone should be like them.

Humble leaders embrace those with different strengths, weaknesses, cultural backgrounds, and ways of seeing, for example.

Humility is the channel of understanding and appreciating others.

Awareness and acknowledgement:

People respect and follow competence. But there’s more. Accepting your weaknesses – something humble leaders do – is an invitation to the strengths of others.

Reluctance to acknowledge weaknesses is arrogance. Pretending you’re something you’re not eventually becomes self-deception.

The first step to knowing others is knowing yourself.

Knowing others:

Influence takes root when others feel known. Enhancing influence includes knowing their:

  1. Goals both personal and professional. If you want to influence others know what they want.
  2. Pressures and stresses. Acknowledge them.
  3. Communication styles. Some need the whole story others just the facts. Some say, “Just give me the punch line.”
  4. Real and aspirational role in the organization. Know what success looks like from their point of view.

The surprising truth is humble leaders gain influence because they know, understand, and appreciate others.

You can’t make people do things, over the long haul.

Humble leaders influence. Maxwell says, “Leadership is influence.”

What do leaders need to know about those they are leading?

How can leaders get to know others?


adonis49

adonis49

adonis49

November 2018
M T W T F S S
« Oct   Dec »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Blog Stats

  • 1,315,985 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 682 other followers

Advertisements
%d bloggers like this: