Adonis Diaries

Archive for February 15th, 2019

What human aid hides in imperialism strategy

Noam Chomsky : ce que l’aide humanitaire cache

Le concept d’aide humanitaire est presque tout acte d’agression commis par une puissance qui, du point de vue de l’agresseur, est de l’aide humanitaire, mais pas du point de vue des victimes, explique le philosophe Noam Chomsky.

Selon le linguiste et politologue, les États-Unis le reconnaissent publiquement et il est bien compris dans le domaine de l’empire traditionnel.

Premier exemple d’aide humanitaire : le bombardement de la Serbie en 1999
Les forces albanaises ont commis des attentats terroristes sur le territoire serbe afin de provoquer une réaction de leur gouvernement qui servirait de justification à l’entrée de l’OTAN dans le pays, à savoir une intervention des Etats-Unis.
Les pertes estimées sont élevées des deux côtés : deux mille victimes. Lorsqu’ils ont assumé l’invasion, le général étasunien en charge, Wesley Clark, a informé Washington que le résultat de l’attaque intensifierait les atrocités, parce que la Serbie n’était pas capable de riposter militairement en bombardant les Etats-Unis, la Serbie a répondu par voie terrestre, expulsant les terroristes albanais du Kosovo, juste après les bombardements étasuniens.
Mais la grande couverture médiatique a été celle de Slobodan Milošević (ancien président serbe) traduit devant la Cour pénale internationale pour des crimes de masse, tous, à une exception près, ont été commis après le bombardement perpétré par les États-Unis. Tout ce qui précède était une intervention humanitaire, note Chomsky.
Les interventions d’aide humanitaire sont-elles légales ?
L’assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution sur la responsabilité de protéger, qui stipule explicitement qu’un acte non militaire ne peut être accompli sans l’autorisation du Conseil de sécurité des Nations unies.
Il est utilisé pour s’assurer que les gouvernements ne répriment pas leurs propres populations. Cependant, il y avait une autre commission, présidée par l’ancien Premier ministre australien Garreth Evans, qui débattait de la « responsabilité de protéger », très similaire à la version de l’ONU, mais avec une différence, si le Conseil de sécurité n’accepte pas l’autorisation d’une intervention, les groupements régionaux peuvent intervenir par la force à leur compte… Quel groupement régional est capable d’intervenir ? Il n’y en a qu’un seul et c’est l’OTAN.
La « responsabilité de protéger » est légale parce que l’Assemblée générale des Nations Unies l’a autorisée, mais ce qui régit actuellement, c’est la version autorisée d’Evans, un bon exemple du fonctionnement de la propagande dans un système puissant, qui peut également être constaté dans les médias.
Autre exemple d’aide humanitaire : le bombardement de la Libye en 2011
Une résolution de l’ONU en 2011 appelait à la création d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, à l’exception de celles dont les objectifs sont « humanitaires », qui ont fait appel à la diplomatie pour résoudre le problème, et que Mouammar Kadhafi a accepté, déclarant un cessez-le-feu contre les forces opposées à son gouvernement.
Finalement, Washington a choisi de soutenir une résolution beaucoup plus large que celle de la simple zone d’exclusion aérienne, et a opté pour une occupation militaire du pays.
Le Royaume-Uni, la France et les États-Unis sont devenus la force aérienne de l’opposition. L’une de leurs attaques a fini par enterrer Kadhafi et tuer 10.000 personnes, laissant la Libye dans ce qu’elle est aujourd’hui, entre les mains des milices.
Depuis, il y a eu un afflux important de djihadistes armés en Asie de l’Ouest et en Afrique de l’Ouest, qui sont devenus la principale source de terrorisme radical dans le monde, c’est une conséquence de la mal nommée intervention humanitaire  en Libye.
Le pouvoir des États-Unis, avec Donald Trump comme président
Chomsky a également expliqué que la société doit repenser ce que signifie le pouvoir. Les États-Unis, à son avis, demeurent suprêmes. Leur pouvoir est nuisible, mais du point de vue de l’oligarchie, ce pouvoir leur donne tout ce qu’ils demandent, affirme le philosophe.
Rien qu’en termes militaires, ce pays gère 25 % de l’économie mondiale, et il est aussi beaucoup plus avancé sur le plan technologique que le reste du monde. Même si l’économie est en déclin, ce serait une erreur de penser qu’ils ont perdu leur emprise car les multinationales étasuniennes possèdent la moitié du monde, elles sont intégrées à l’État, elles possèdent tous les secteurs : industrie, vente, commerce, finance.
Depuis son élection à la présidence, ce n’est pas seulement Trump qui représente le danger, mais l’ensemble de la direction républicaine, qui nie le phénomène du réchauffement climatique, pour ne citer qu’un problème.
Le Parti républicain est l’une des organisations les plus dangereuses de l’histoire de l’humanité, cela semble scandaleux, mais réfléchissons-y un instant, Hitler n’a pas voulu détruire l’avenir de l’existence humaine, personne n’en avait l’intention. Ce ne sont ni les ignorants ni les fondamentalistes religieux, mais les plus instruits et soutenus dans le monde, qui mettent la société en danger.
Les politiques les plus dangereuses sont à peine discutées, ce sont des menaces existentielles auxquelles nous sommes confrontés, cette génération doit décider si l’existence humaine va continuer, et ce n’est pas une blague, entre le réchauffement climatique ou une guerre nucléaire et les actions de Trump ne font qu’empirer les deux.

Mon cher Ado. Part 93

Georges Bejani posted on Fb. 15 hrs
Image may contain: text

A lawsuit against Allah in Syria in 2005

The 40-year Syrian Abed Razaak Abed Allah filed a lawsuit against Allah in 2005 for failing to deliver on his promises in many verses of the Koran.

When the judge asked him why he waited so long to file his lawsuit Abed Razaak replied: All judges were scared of Allah, but you seem to be a level-headed judge.

Note: If Allah exists, all those who speak in the name of Allah to justify their behaviors and bad actions, Hell was reserved for them

هذا ما حصل في سورية سنة 2005

« دعوى قضائية ضد الله »

، تقدم مواطن سوري يدعى عبد الرزاق عبدالله سنة ٢٠٠٥ بدعوى قضائية إلى المحكمة ضد الله طلب فيها دعوة المدعى عليه للمحاكمة وإلزامه من حيث النتيجة بتسليمه الرزق الذي خصصه به الله وقد جاء في حيثيات الدعوى كما رواها أحدهم وكان حاضراً عندما تقدم عبد الرزاق بدعواه المذكورة إلى قاضي المحكمة:

المدعي : عبد الرزاق عبدالله.المدعى عليه : الله.موضوع

الدعوى : لقد خلقني المدعى عليه الله قبل أربعين عاماً من والدين فقيرين ماتا قبل أن أبلغ العاشرة من عمري، فنشأت وتربيت يتيماً وفقيراً لا مال عندي ولا بيت، وكان الله قد منع اهلي من قتلي بسبب الفقر عندما قال “لاتقتلوا اولادكم من إملاق (الأنعام)/ خشية إملاق ( الإسراء)، نحن نرزقكم وإياهم”، وبذلك اغواهم وخلف وعده..

ولما كان المدعى عليه الله هو الذي خلقني فهو مكلف بتأمين رزقي وإعالتي بدليل قوله في كتابه الكريم: ” نحن خلقناكم ونحن نرزقكم ” ، إلا أن المدعى عليه ورغم مضي أربعين عاماً على ولادتي لم يكفل لي الحد الأدنى للمعيشة، مما اضطرني إلى حاجة الناس حتى ركبني الدين.ولما كان المدعى عليه قد أكد في القرآن الكريم وعلى لسان نبيه الأمين:” رزقكم في السماء وما توعدون ”

في حين احتفظ المدعى عليه بهذا الرزق المخصص لي بموجب ذلك النص بدون وجه حق، ولم يسلمني إياه رغم المطالبة المستمرة له مع الدعاء له كل يوم وكل ساعة.ولما كان المدعى عليه “الله” قد أعطى غيري من الرزق الكثير بما يفوق حاجته، بحيث ترى أن هناك من يملك الملايين والكثير من العقارات والسيارات ويتذوق يومياً ما لذ وطاب من المأكل والمشرب ، بينما أدوخ أنا مع الكثيرين من الجوع والعطش.

وبما أن إسمي هو عبد الرزاق وعبد الله فمعنى ذلك أنني من عبيد المدعى عليه وبالتالي فهو مكلف بإعالتي، لأن العبد وما ملكت يداه لسيده.لهذه الأسباب وغيرها فإنني أطلب:

١- دعوة المدعى عليه للمحاكمة.
٢- إلزامه بإيداع رزقي الموجود لديه في السماء إلى أقرب بنك.
٣- تضمينه الرسوم والمصاريف.

قرأ القاضي استدعاء الدعوى، وقد بدا عليه الإندهاش والغرابة من مضمون هذه الدعوى الأولى من نوعها في العالم ، ثم قال للمدعي هذه الدعوى ساقطة بالتقادم القصير والطويل، فلماذا انتظرت كل هذه المدة لتتقدم بهذه الدعوى؟

فرد عليه المدعي على الفور :” لا لم تسقط هذه الدعوى بالتقادم يا سيدي لأن التزام المدعى عليه هو التزام مستمر ويتجدد يومياً .دُهش القاضي لهذا الجواب ،

ثم سأل المدعي لكن لماذا لم تتقدم بهذه الدعوى من قبل إلى القضاة الذين كانوا قبلي في هذه المحكمة؟

أجاب المدعي: يا سيدي إن القضاة الذين سبقوك كانوا يخافون من المدعى عليه،أما سيادتكم فلم يثبت لدينا ذلك.


adonis49

adonis49

adonis49

February 2019
M T W T F S S
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Blog Stats

  • 1,426,844 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 774 other followers

%d bloggers like this: