Adonis Diaries

Posts Tagged ‘ane

Mon cher Ado. Part 78

Au-début du siècle dernier , il n’y avait pas de voitures dans le monde , et encore moins à Beit-Chabab . Les gens aisés se déplaçaient à dos d’ânes . (Ceux qui ont pu acheter des anes et des “ja7esh” fesaient les trajets a Zahle et Damascus pour amener des produits necessaire aux villageois)

C’était le moyen de transport le plus commode à la montagne . Mais pour cela , il fallait avoir un âne , n’est-pas ?
Oui mais, les paysans dans leur immense majorité étaient pauvres et se contentaient de peu.

(I posted a novel where common people were forbidden to own horses: these animal transport with carriages were reserved to the nobility in order to tame any armed upheavals)

C’est pourquoi ils se déplaçaient à pied , car l’âne coûtait cher . C’était la Cadillac de ce temps-là .

Mais dans notre village , comme dans tous les villages du Liban , certains paysans qui à force de trimer dans leurs champs , et de traire leurs vaches et leurs chèvres , ils ont fini par accéder à la fortune , et ainsi , ils se sont acheté un âne .

Dès cette époque , les habitants aisés de notre village ont commencé à s’instruire et à voyager dans le monde , mais ceux d’entre eux qui n’ont pas su évoluer avec le siècle , et bien , ils sont restés analphabètes , er ont gardé leur statut , pensant que le monde était statique , que rien ne changerait dans leur mode de vie .

Ce fut le cas de Nasri notre voisin , le vacher . Alors que la plupart des habitants de Beit-Chabab , vers le milieu du vingtième siècle s’instruisaient et allaient faire fortune dans le monde , et construire de belles demeures , et se déplacer en voiture , lui, notre voisin le vacher, il continuait à traire sa vache et à se déplacer à dos d’âne , privant ses enfants de tout , y compris de l’instruction la plus élémentaire .

C’est ainsi que son dernier né , qui était de mon âge , a vécu comme au début du siècle , analphabète comme ses parents , mais fier de pouvoir se déplacer à dos d’âne .

Oui , mais un jour , avec le peu d’argent qu’il économisait en vendant des tomates et des concombres de son jardin , il s’est acheté une mobylette qu’il utilisait jour et nuit même pour monter et descendre les escaliers du village , et cela en chantant à tue-tête , surtout la nuit quand il passait devant notre maison pour exorciser le sort et chasser les loups qui rodaient dans le quartier , car notre maison se trouvait en bordure des la forêt .

Aujourd’hui , je pense à lui et à ce qu’il a pu enduré avec beaucoup de sympathie , car il a dû souffrir toute sa vie à nager à contre courant à cause d’un père qui n’a pas su évoluer avec le siècle . Pauvre de lui …


adonis49

adonis49

adonis49

August 2020
M T W T F S S
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Blog Stats

  • 1,404,831 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 755 other followers

%d bloggers like this: