Adonis Diaries

Posts Tagged ‘Emmanuel Macron

Le Deep State français. Saturday 16 janvier 2021

Note: there are plenty of evidence of a close network of global multinationals that are interconnected with vast ramifications in economy, finance and political meddling around the world. The pharmaceutical and chemical industries are no exceptions. It is no brainer to accept the conjecture that they are linked to a Central Body for planning and executing policies that affect the global consequences. Most billionaires have shares in all these multinationals and control many aspect of world conditions

LA CAUSE DU PEUPLE

“Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.” Voltaire

On avait parlé du président des riches à propos de Nicolas Sarkozy.

Maintenant avec Emmanuel Macron, on a le président du CAC 40, dont l’unique préoccupation est la protection des intérêts financiers de ses maîtres comme en témoignent les nombreuses cajoleries (pensons au 900 millions offerts l’année dernière), mais aussi de veiller à la réalisation du plan Illuminati en obéissant aux directives de Bruxelles.


Les Français ont du mal à s’en apercevoir, mais la France est l’otage de l’aristocratie financière européenne (instrument du Deep State Européen).


La mise en scène lors de son intronisation au Louvre n’en est que la preuve flagrante : la France est sous le contrôle du Nouvel Ordre Mondial Illuminati.
Contrairement à ce qu’il serine à longueur de journée, le président français ne s’est pas fait tout seul. Derrière lui, dans l’ombre, se tient une élite qui l’a programmé, et ce dès son enfance.

Macron Louvre

La nuit du 4 août 1789 est d’actualité !

Les nouvelles fusent comme une traînée de poudre : ce n’est plus un secret pour personne.

Où sont les canons ? Le peuple !

Veillons à l’abolition des privilèges.

Tout le monde le sait : la caste financière préserve ses privilèges et englobe le monde politique.

Vous le savez, l’esprit français est d’essence monarchique.

Contrairement à ce qu’il serine à longueur de journée, le président français ne s’est pas fait tout seul. Derrière lui, dans l’ombre, se tient une élite qui l’a programmé, et ce dès son enfance.

Mû par son désir d’être roi, il a couru les colloques, les réseaux, les connivences, les complicités en profitant du système des très riches.

Fils spirituel du baron français Rothschild à qui il a voué allégeance et servilité, 24ème degré maçon et 2ème degré Illuminati, il poursuit la politique attendue par la banque Atlantiste et Mondialiste.

Derrière Macron se lève une cohorte de personnes du même cercle :

–  Le comte Henry de La Croix de Castries (mondialiste, président du Comité de direction du réputé groupe Bilderberg, président du très influent think tank ultra libéral Institut Montaigne, et ancien PDG du premier assureur mondial AXA de 2000 à 2016, sponsor d’une étude mondiale centrée sur « la culture inclusive pour les collaborateurs LGBT »).


–  Invité au Groupe Bilderberg qui se tient à Copenhague (29 mai – 1er juin 2014), dont le comte est le président, il voit en lui un homme capable de contrer les syndicats et d’infléchir la politique économique et industrielle de la France afin de servir les intérêts mondialistes du Deep State Européen.

Emmanuel Macron est recruté puis propulsé dans les arcanes du pouvoir jupitérien : dans un premier temps, on le nomme conseiller économique de l’Élysée, puis dans un deuxième temps, on lui octroie le portefeuille du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique en août 2014, en remplacement d’Arnaud Montebourg, jugé « trop français ».

Afin qu’il puisse servir au mieux la cause de la Cabale, il est décidé le 21 mars 2016, à Francfort, de l’épauler au mieux dans sa course présidentielle.  Le soutiennent: le comte de Castries, Alain Minc, Pierre Gattaz, Mario Draghi, Vincent Bolloré, Patrick Drahi, Pierre Bergé, et d’autres.
–  

Alain Minc, homme de l’ombre et « visiteur du soir » de l’Elysée, responsable de plusieurs think tank libéraux qui veille au grain.
–  Pierre Gattaz (président du MEDEF défendant les intérêts du grand patronat français).
–  Mario Draghi (président de la BCE qui inflige une politique de rigueur libérale à l’ensemble des pays européens).
–  Patricia Barbizet qui dirige le portefeuille de la famille Pinault et présidente du club Le Siècle, membre de Bilderberg et de la Commission Trilatérale.
–  Laurent Bigorgne qui hébergea à son domicile le mouvement En Marche à son lancement et également membre de Bilderberg.
–  Bertrand Collomb, ancien PDG de Lafarge et membre de Bilderberg et de la Commission Trilatérale.
–  Anne Lauvergeon, ancienne présidente d’Areva et de la Commission Trilatérale.
–  Michel Pébereau, ancien PDG de BNP Paribas et ancien du think tank Institut Aspen France.
–  Jean-Pierre Jouyet, des Bernardins, centre d’influence et de pouvoir, où se retrouve la célèbre promotion Voltaire où étaient élèves à l’ENA aussi bien François Hollande, Ségolène Royale, Michel Sapin, Dominique de Villepin, etc.
C’est lui qui fait entrer Macron à l’Elysée via Jacques Attali.

macron_emmanuel

–  Henry Hermand, ancien directeur du Trésor Public et directeur de la banque Barclays, qui finança la deuxième gauche sociale-libérale pendant des décennies.
Son épouse n’est autre que la richissme héritière de la famille Taittinger qui siège au conseil d’administration de Suez, de HSBC France, de Fnac-Darty et du Centre Pompidou.

On compte aussi son ami, Xavier Niel, 10ème fortune du pays, 159ème fortune mondiale (propriétaire de Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, Le Monde diplomatique, le Huffington Post, l’Obs), qui lui offre une visibilité médiatique parfaite avec 64 unes de Paris Match pour le mettre en avant comme jeune, talentueux et glamour.

Cette publicité mensongère n’a qu’une finalité : un paravent prétendu démocratique et légal pour le compte des intérêts de la finance internationale.

On lui apporte tous les soutiens financiers nécessaires pour créer un rassemblement qui deviendra par la suite un parti politique.

Le 6 avril 2016 La République en marche est crée, la course à la présidentielle est lancée.

Soutenu par le gratin financier et les patrons de presse, les élites dirigeantes, Emmanuel Macron finit par devenir Président et lancer toute une politique au service des ultra-riches.

En France, les liens entre finance, pouvoir et médias sont intimement liés et forment le petit Paris, aux manettes d’une Démocratie usurpée.

La compagne de Xavier Niel, Delphine Arnault (fille de Bernard Arnault), directrice générale adjointe de Louis Vuitton, conseillère de la première dame, sa copine, qui pour ses tenues lui fournit des robes à 15000 €.

Son ami, Bernard Arnault, chez qui les Macron dînent « presque toutes les semaines », qui avec ses 73 milliards d’euros est l’homme le plus riche de France, 4ème fortune mondiale, un super riche, propriétaire de LVMH, propriétaire du Parisien, des Echos, principal actionnaire de Carrefour, financeur de L’Opinion, et de l’Institut de sondage Odoxa.

J’ai peut-être pas été assez clair : 73 milliards d’euros ! En comparaison, même le 500ème homme le plus riche de France avec ses 140 millions d’euros est 521 fois plus pauvre que l’homme le plus riche de France avec ses 73 milliards d’euros.

Imaginez vous, même si vous aviez un patrimoine de 250 000 euros vous êtes 521 fois plus pauvre que le 500ème homme riche de France.
Alors imaginez en comparaison d’un smicard…Le contraste est saisissant…

N’oublions pas, Madame Macron.

Elle-même héritière de la famille Trogneux, qui a formaté l’esprit du jeune Emmanuel à l’exercice du pouvoir dès son adolescence, pour l’introduire dans la haute sphère des puissants. Son conditionnement relève des techniques MK de la branche anglaise.

Brigitte Macron, en sa qualité de prêtresse initiée (membre de la section française de la secte sataniste de la  »Golden Dawn » fondée au 20ème siècle par Samuel Liddel MacGregor Mathers (qui a fait un travail de synthèse de tous les ésotérismes méditerranéens et occidentaux).

Tous les mouvements ésotériques depuis 1880 lui doivent une paternité (sauf la lignée Austin Osman Spare – Andrew Chumbley qui sont des initiés de sorcellerie traditionnelle).

Le grand prêtre satanist Aleister Crowley, disait de Spare que c’était son « frère noir » (il l’a éjecté des Argentum Astrum son ordre magique restreint). 

Crowley a généré un néo-satanisme en remplaçant le monothéisme solaire de la Golden Dawn par une inversion égotique en satanisme solaire de la bête 666 : un complexe de gamin richissime martyrisé par le puritanisme de ses parents). 

Brigitte, l’éminence grise, la « sorcière », guide Emmanuel dans toutes ses prises de position. Il est intéressant de noter qu’Emmanuel Macron déclarera qu’il n’est rien sans elle.

brigitte-macron-ses-looks-p

Que de beau monde dans son entourage !

Ce « petit Paris » compte les 7 familles les plus riches de France qui possèdent à elles seules 66% du patrimoine des 100 plus riches !

Ajoutons :

–  Vincent Bolloré, a la tête de tout un empire médiatique (détenteur de Canal+, C8, Cstar, Cnews, Marianne, et des journaux gratuits Direct Matin et Direct Soir, et la direction des instituts de sondage CSA). Lui-même deuxième soutien d’Emmanuel, après la famille Rothschild.

–  Martin Bouygues, propriétaire de TF1 et LCI. Rappelons qu’avec le sacrifice d’Alstom à General Electric, une véritable catastrophe industrielle pour la France, Bouygues a pu engranger 1,6 milliard d’euros.
Quel cadeau ! Encore une gâterie.

–  Pascal Houzelot, entremetteur du PAF et ancien bras droit d’Étienne Mougeotte à TF1 (une chaîne du câble gay-friendly avec TF1, M6, Canal+ et Lagardère comme actionnaires).

–  Arnaud Lagardère, grand héritier, et au cœur de tous les conseils d’administration de tous les médias, mais aussi propriétaire d’Europe 1, Paris Match, Elle, Le Journal du Dimanche.

–  Patrick Drahi, propriétaire de BFM, RMC, L’Express, Libération, qui façonne lui aussi la pensée des Français jour après jour, pour le bien d’Israël.

En somme, 10 milliardaires qui se partagent 90 % des quotidiens, 55 % des chaînes de télévision et de radio.

De quoi influencer l’opinion générale.

macron-candidat2-09c89

Toute la noblesse d’État était là pour adopter et coopter Macron sur les marches du pouvoir.

Parrainé de toute part et lié aux hautes sphères du pouvoir financier, bardé d’or de chez Rothschild, l’Élysée lui est tombé dessus comme un hochet.

Dans ce petit monde d’intimes, Emmanuel Macron dispose entre ses mains d’une quinte royale. Il est le jockey des super riches, qui eux possèdent les écuries.

Plus que ça, il n’est qu’une marionnette dont les fils sont agités par l’aristocratie financière.

Ce petit cercle des intimes a produit et propulsé notre cher cameloquet au service de sa caste pour démolir les derniers remparts de la République française fondé sur la Liberté, l’Égalité et la Fraternité.
Ainsi s’est mis en place sous nos yeux la fin de nos principes fondamentaux d’une Démocratie au service du peuple, pour le peuple et par le peuple.

En 1789, la révolution française considérée comme une Révolution bourgeoisie, à opéré le passage du pouvoir politique détenu par la Monarchie au pouvoir économique c’est à dire la bourgeoisie florissante.

Que manquait-il aujourd’hui à l’oligarchie financière ? La République.
Qu’elle a obtenu aux grands renforts de manipulations médiatiques, ce qui s’apparente à un coup d’État.

Emmanuel-Macron-a-charge-Nicolas-Sarkozy-de-le-representer-a-l-investiture-de-la-presidente-georgienne

Sous la présidence Sarkozy, déjà nommé le président des riches, toute la sphère millionnaire du spectacle et des médias à obtenu gain de cause. Il a réussi a gagner la confiance des plus riches artistes (par sa mesure clef, le bouclier fiscal, pour obtenir la confiance des plus fortunés de France).
Il a initié le mouvement de gouvernement pour les riches et non pour le peuple.

Sous la présidence Hollande, prétendue socialiste, le mouvement n’a fait que s’amplifier pour servir au mieux la cause du CAC 40 (mesures fiscales inégalitaires, scandales du crédit CICE et de la taxe TICPE, loi travail El Khomri et autres mesures en faveur des très riches) qui a mis les Français dans la rue, en raison de la trahison d’un électorat de gauche.


A cette époque Emmanuel Macron était déjà l’argentier du pouvoir Hollande.

Avec Emmanuel Macron, le mouvement touche à son apogée puisque l’oligarchie financière aux commandes achève son œuvre de destruction de la démocratie.
En supprimant l’ISF, alors que ce n’était pas annoncé dans sa campagne (évidemment, ça lui aurait fait perdre l’élection), Macron donne sa couronne de lauriers aux riches.

Il n’y a plus de contre pouvoir : plus de syndicat (seul 7% de la population active est syndiqué), plus de parti politique d’opposition (seuls restent les extrêmes), plus de médias contestataires (les médias à la botte du pouvoir). Et même plus le droit de rigoler des excès de la Macronie en témoigne la fin des Guignols de l’info.

La finance a gagné son pari. Et la moindre révolte est vouée à l’échec (même les Gilets Jaunes par manque de structure politique ne parviennent pas à s’imposer comme une alternative politique crédible).
La situation actuelle ouvre un boulevard à l’opposition démocratique, mais il n’y a pas d’opposants.

La finance peut s’engraisser librement, elle ne connaît aucune menace à sa main mise sur le pouvoir.
Dans notre pays, règne une crise majeure des institutions, dont le fossoyeur n’est autre que le président Macron.


La révolte du peuple précipitera sa chute avec le soutien de ces mêmes institutions.
Par mégalomanie, et même en ayant de son côté les membres les plus influents du pouvoir français, Emmanuel Macron a raté le ‘plan’ qui lui était attribué.


En l’appliquant brutalement en un an au lieu de le faire en 5 ans comme prévu par ses maîtres, il a manqué à sa mission et à la place il a provoqué une révolte populaire qui a embrasé le pays. Cela lui sera fatal.
Depuis la fin de l’année 2018, les uns après les autres le quittent et créent une béance du pouvoir. Sa déstabilisation se lit sur son visage inquiet.

Il est conscient malgré lui que sa chute est programmée par ceux-là même qui l’ont placé au pouvoir.
Dans la poursuite du plan Illuminati de délitement de la France consistant à détruire la classe moyenne : il est temps de changer de marionnette.

La classe moyenne représente le socle des valeurs républicaines et gardienne des valeurs françaises et patriotes assurant la sauvegarde des valeurs morales et laïques que le pouvoir réel des élites veut abolir.


Comment ? Par le dévoiement et la subversion de toute culture nationale, par le délitement des liens familiaux, par la criminalisation des français et des immigrés de culture musulmane, ainsi que par toute tentative de submersion des forces étrangères, introduisant racket et paupérisation de la classe moyenne et dénonciation des pauvres et des chômeurs, bafoués de leurs droits.

Avec la paupérisation de la société française, avec la désindustrialisation de l’économie française, avec l’anomie de la moralité et l’instillation de la décadence, avec la mise en index de l’intelligence, tout est mis en œuvre pour accueillir le Nouvel Ordre Mondial de ces élites lucifériennes.
Il est temps pour eux d’installer un nouveau soldat à leurs bottes pour la sauvegarde de leur plan maléfique.

Et cela de toute urgence.

En témoignent :

« Les secrets d’enfance d’Emmanuel Macron et Najat Vallaud-Belkacem » par Claude Askolovitch (Vanity Fair, février 2017)
« Au lycée Henri-IV, les infortunes du jeune Macron » par Vanessa Schneider (Le Monde, 2 mars 2018)
« Emmanuel Macron, un intellectuel en politique ? » par Nicolas Truong (Le Monde, 1er septembre 2016)
« Henry Hermand – Emmanuel Macron, le vieil homme et le futur président » par Vanessa Schneider (Le Monde, 9 novembre 2018)
« Bernard Mourad, le banquier qui n’épargne rien à Emmanuel Macron » par Sophie Des Déserts (Vanity Fair, décembre 2018)
« Les années Rothschild d’Emmanuel Macron » par Isabelle Chaperon (Le Monde, 10 mai 2017)
« La conquête de Paris d’Emmanuel Macron » par Pascale Neville (Le Monde, 2 juin 2017) « Emmanuel Macron, itinéraire d’un enfant gâté » par Cédric Pietralunga et David Revault d’Allonnes (Le Monde, 31 août 2016)
« Le président des ultra-riches » de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (La découverte, 2019)
« L’ambigu Monsieur Macron » de Marc Endeweld (Flammarion, 2015)
« Emmanuel Macron, le banquier qui voulait être roi » de François-Xavier Bourmaud (L’archipel, 2016)
« La caste » de Laurent Mauduit (La découverte, 2018)
« Ce pays que tu ne connais pas » de François Ruffin (Les Arènes, Paris 2019)
« Macron et son crépuscule » par Juan Branco (Mars 2019, mais l’ouvrage téléchargeable en français en ligne : http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf, et en anglais pour le diffuser : https://archive.org/download/MacronAndHisTwilightV1.02EN)
« Contre Macron’ par Juan Branco (Divergences)

http://clearlook.unblog.fr/2019/03/29/le-deep-state-francais/

France was and still is an integral component to Lebanon State untenable status and situation

‘’La solution d’un problème commence par savoir se reconnaître comme une composante du problème’’.

Par Roger Assaf, homme de théâtre, Citoyen libanais et français

Monsieur le Président,

Je salue votre engagement personnel dans les efforts pour trouver une solution au ‘’problème’’ libanais. Votre discours en témoigne.

Je me permets de vous rappeler la parole d’un sage: ‘’la solution d’un problème commence par savoir se reconnaître comme une composante du problème’’.

Je partage avec la plus grande partie du peuple Libanais votre condamnation de la classe dirigeante au Liban, votre réprobation de leur comportement criminel dans leur attachement crapuleux à leurs intérêts partisans (voir personnels) au détriment des besoins vitaux du peuple.

Votre discours ne nous apprend rien que nous ne sachions déjà,.

Votre colère est même loin d’être égale à la nôtre, et votre sentiment de ‘’honte’’ est loin d’égaler notre exécration des malfaiteurs qui contrôlent l’État libanais, de leur cupidité insatiable et de la gabegie effrénée qu’ils pratiquent impunément.

Et pourtant, votre discours me révolte, parce qu’il occulte délibérément votre responsabilité foncière dans la catastrophe libanaise (quand je dis votre ou vous, il ne s’agit pas bien sûr de vous personnellement, mais de l’État français, aujourd’hui, naguère et jadis)…

Vous polarisez votre diagnostic de la crise actuelle sur le Hezbollah.

Nous sommes au Liban témoins, victimes et dénonciateurs des exactions de ce parti. (Pas moi Roger)

Il est, au même titre que tous les autres protagonistes de l’indigne oligarchie qui accapare l’État libanais, coupable de corruption, gabegie et dégradation des institutions.

La milice du Hezbollah et la mainmise de son acolyte ‘’Amal’’ sur le Parlement sont des obstacles (mais pas uniques) à une issue positive de la crise actuelle. (Nabih Berri is the Al Capone of all the militia/mafia “leaders)

Or les raisons (légitimes) de l’existence du Hezbollah, les justifications (même si elles servent de prétextes) de leur politique, ont pour origine et pour raison d’être la présence de l’État d’Israël.

L’injustice criante d’Israel Zionist, de son installation, la perpétuelle impunité de ses crimes, les innombrables agressions perpétrées contre le Liban depuis 1948, (1949, 1952, 1955, 1959, 1961, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978 suivie de 22 ans d’occupation du Liban-Sud (en majorité chiite), 1979, 1980, 1981, 1982 guerre qui a détruit les infrastructures civiles du pays), 1983, 1984, 1985, etc. etc. etc. ,

Ces dates dûment détaillées se trouvent dans les archives publiées en juin 1986 par le Centre de Documentation Arabe.

Pour la suite, il suffit de se référer aux documents d’Amnesty International, en particulier pour les violations du Droit International dans la Guerre de 2006.

Monsieur le Président, J’AI HONTE pour l’État Français et la Communauté internationale pour la désinvolture et/ou l’impuissance de leur attitude à l’égard de l’injustice flagrante, implantée, entretenue, développée, en continuelle expansion, que représente l’État israélien, colonialiste, raciste, super militarisé… et religieux (Monsieur le défenseur de la laïcité et des valeurs républicaines !).

On ne peut pas être à la fois ami du Liban et de Benyamin Netanyahu.

On ne peut pas être à la fois accusateur du Hezbollah et complice (ou témoin silencieux) de la colonisation sauvage de la Palestine occupée.

On ne peut pas à la fois exiger le désarmement du Hezbollah et autoriser l’arsenal nucléaire israélien.

On ne peut pas à la fois pleurer sur la détresse du peuple libanais et détourner les yeux de la tragédie humaine de Gaza… (Cette liste n’est pas exhaustive).

Vous voulez aider le peuple libanais ?

Je vous crois sincère (tout en sachant très bien que vous défendez en même temps vos intérêts et que ce n’est pas pure philanthropie). (La France a perdu la Libye, l’Iraq, la Syrie, et même le Nord d’Afrique pour avoir suivi les plans de USA)

Qu’avez-vous fait pour libérer le Liban de l’occupation israélienne (1978 – 2000) ?

Ni vous, ni l’État libanais n’ont aidé la résistance libanaise et réussi à mettre fin à cette odieuse violation du droit international ?

Qu’avez-vous fait en 2006 pour faire échec à la scandaleuse agression massive de l’aviation et de l’artillerie israéliennes?

Ni vous, ni l’État libanais, mais la formidable solidarité du peuple libanais et de la Syrie autour des combattants du Hezbollah?

Que ferez-vous dans l’avenir si, en supposant le Hezbollah désarmé, le Liban subissait une nouvelle agression ?

Probablement rien de concret, mais je sais au plus profond de moi que le peuple libanais inventera sa future résistance, à l’image de l’insurrection civile actuelle, citoyenne et non confessionnelle?.

Vous voulez aider le peuple libanais?

Soignez le mal à la source.

Supprimez la raison d’être du Hezbollah (par opposer l’apartheid Israël, l’institution d’un etat Palestinien et la récupération des terres Libanaise occupé par Israël).

Mais je sais que ce n’est qu’un vœu pieux.

Nos dirigeants locaux sont corrompus, et les dirigeants du monde actuel le sont également.

Cependant la formule occidentale est beaucoup plus perverse.

Les dirigeants libanais sont la mafia qui vampirise les libanais, les dirigeants du monde ne sont que les serviteurs de la mafia qui extorque les ressources de la planète, en vampirisant de préférence les peuples au-delà de leurs frontières.

La France comme les États-Unis d’Amérique et la Russie, comme la Turquie, l’Iran, les pays arabes pétroliers, feront toujours passer leurs intérêts économiques avant les besoins des peuples dont ils se disputent les ressources.

Continuez votre politique, persévérez dans vos politiques discriminatoires, mais épargnez-nous vos discours déontologiques.

NOTE DE LA REDACTION

Emmanuel Macron a servi aux Libanais sa recette habituelle: la poudre de perlimpinpin.

Il cite nommément le Hezbollah, mais omet de mentionner son protégé Saad Hariri ; le trio sunnite, Fouad Siniora, Najib Mikati et Tammam Salam dont il dilue la responsabilité dans le vocable collectif mais anonyme de « classe politique ». De même que le grand absent de son sermon dominical Riad Salameh, le si décrié gouverneur de la Banque du Liban.

Jupiter de France fustige les Libanais, mais ne souffle mot du jeu nauséabond des États-Unis, qui l’ont littéralement marqué à la culotte après chacun de ses déplacements à Beyrouth.

Ni non plus du rôle obstructeur de l’Arabie Saoudite, le chérubin de l’humanité.

Il tance l’Ukraine, la Turquie, le Venezuela, mais s’offusque que le Hezbollah, la sentinelle de l’indépendance libanaise, ait une projection régionale, infiniment plus efficiente en tout état de cause que celle de la France avec ses déboires en Libye, en Syrie voire même au Yémen et en Tunisie.

Le balnéaire du Touquet a le souffle court.

Il se parachute au Liban pour s’aligner finalement sur son cerbère américain. Qu’elle est loin la grandeur française.

Pour aller plus loin sur ce thème, ci-joint ce lien en guise de piqûre de rappel

My Note:

France is the colonial power that destabilized the Middle-East most after WWI. France was allotted a mandated power over Syria and the Mosoul region in Iraq.

France permitted itself to give away to Turkey Syrian land as large as its current land. Worst, it gave Turkey 400 km of land down the Torus mountain chains (the natural borders between Syria and Turkey) that contain the sources of the Euphrates and Tigris River. Now, Turkey consistently claims that these water are Turkey and can blackmail Syria and Iraq from the sustainable water debits by constructing several mega dams.

France is the colonial power that gave Israel the atomic bomb and the early Mirage fighter jets to bomb Egypt and Syria during the 1967 war.

https://www.madaniya.info/2020/08/31/le-centenaire-de-la-proclamation-du-grand-liban-une-demarche-passeiste-nostalgique-dune-grandeur-passee/


adonis49

adonis49

adonis49

July 2022
M T W T F S S
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Blog Stats

  • 1,496,568 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 821 other followers

%d bloggers like this: