Adonis Diaries

Posts Tagged ‘frères maristes

Mon cher Ado/Georges. part 72

Ce que tu ne sais pas mon cher Georges , c’est que notre illustre professeur , Cheikh Nasri Gmayel , avait été rétrogradé en classe de 12 éme , lui qui avait été une sommité dans l’enseignement du français , cette belle langue de Molière .

D’ailleurs , je ne crois pas que Charles et mes cousins Foufou et Francois , eux qui l’ont bien connu, se rappellent de cela ?
Mais , notre cher professeur gardait toujours sa joie de vivre et son optimisme , même quand il fut désigné comme responsable de la propreté lorsque notre école fut transplantée à Champville en 1966.

Alors , je le croisais de temps à autre dans l’une des cours de l’école en bon responsable de la propreté allant jusqu’à ramasser un bout de papier qui traînait ça et là par terre , eh oui , ce vieux bossu de plus de 70 ans .

Sais-tu , mon cher Georges que c’est lui qui composa le chant pour Saint Marcelin Champagnat , ce grand pédagogue , fondateur de la société des Petits Frères de Marie , les Frères Maristes des Écoles , dont la vocation était de promouvoir l’enseignement primaire dans les campagnes de France d’abord, puis dans le monde ? Et bien ,

Ce chant que nous chantions le 6 juin devant la statue de Marcelin Champagnat qui se trouvait à l’époque de Jounieh dans la cour des Minimes , accolée au petit terrain de sport où nous allions faire notre gymnastique avec Monsieur Bchara , qui nous accordait trois minutes pour nous mettre en tenue de sport : en bretelles , short blanc , chaussettes blanches et espadrilles blanches . Sinon la retenue tombait à la seconde .

Alors nous entamions en chœur le ” Salut à toi bienheureux de Marie , Champagnat protecteur des enfants , reçois l’hommage durant notre vie , de l’ignorance rendez-nous triomphants …”

Si on se retrouve l’été prochain au Liban , je te promets que nous le chanterons de nouveau ensemble comme au bon vieux temps , car je sais que tu dois te le rappeler .

Mon cher Ado. Part 30

Mes années d’internat chez les frères maristes à Jounieh furent marquées , ma chère Nada , de façon épisodique par mes sorties, le week-end , chez mes tantes , Juliette et Bernadette Bejjani , qui résidaient à Jounieh , à quelques centaines de mètres du collège .

Je partais donc avec mes cousins, les enfants de tante Bernadette , à la fin des cours, le samedi à midi , pour ne revenir que le lundi matin au collège .

Les premiers mois j’étais heureux de retrouver mes tantes auprès de qui je me sentais protégé , d’autant plus qu’elles étaient très affectueuses .

Il faut dire qu’après deux années passées en Guinée avec mes parents et surtout avec ma mère , Victoire , la sœur aînée de mes tantes , j’avais besoin de retrouver son parfum , ce parfum propre aux trois sœurs .

Tante Bernadette , la plus jeunes des trois , était mariée à Fouad Boueri et donc vivait avec lui et leurs enfants , quatre garçons et deux filles , dans leur grande maison au milieu d’un jardin où poussaient toutes sortes de fruits et surtout des orangers qui, quand ils sont en fleurs , dégagent des parfums enivrants .

Ma tante Bernadette était charmante et s’occupait sans répit de son foyer bien qu’elle ait été aidée par Azizee , une jeune servante d’origine syrienne fort appréciée comme un membre de la famille. Qu’est -elle devenue cette fille au visage si doux ?

(Mes parents aussi “rented” for 2 years young girls from Safita, an Allawi town. Their father used to come every year to receive the rent and leave without taking out their daughters. We had 3 such helpers and I don’t ever recall demanding from anyone of them a glass of water. They were between 11 and 13. Hard working and mother made them work hard, as hard as she worked herself. Up at 5:30 and to bed by 10 pm. One of them was really powerful and all muscles by the name Salimeh. The last one had a beautiful oval face and was in love with me and left in cry. One of the servants was Not very bright: once they asked her to go and bring my sister Raymonde from school. She got lost and then looked up and saw Raymonde at our balcony and she screamed: “Yalla, enzali ta nrou7 3al bayt”)

Mais tante Bernadette trouvait toujours le temps après déjeuner de lire tout en sirotant son café . Elle aimait bien lire les romans de A. J. Cronin entre autres .

Comme moi-même je me suis mis très tôt à la lecture , il nous arrivait d’échanger nos appréciations sur tel ou tel roman qu’on avait lu , dès que j’eus atteint l’âge de quatorze ans .Quant à ma tante Juliette Bejjani , c’était une autre histoire .

Après avoir été dans un premier temps religieuse , elle quitta l’ordre des Saints-Coeurs pour redevenir célibataire dans le civil. Logée par sa sœur, elle trouva une place de journaliste à Beyrouth au journal francophone L’Orient, puis l’ Orient le Jour , puis la Revue du Liban.

Tante Juliette était bell,  intelligente , et cultivée , et surtout généreuse . Elle venait en aide à tout le monde.
Elle nous gâtait à toutes les occasions .

Je me souviens qu’elle m’avait offert une fois lors de mes 15 ans une tenue de plage sur laquelle elle avait épinglé dès billet de cinq livres libanaises fraîchement sortis de la banque du Liban. Une autre fois un transistor de poche , le plus petit qui fut inventé . Je le portais avec fierté car personne n’en avait un aussi petit .

Mais surtout , j’aimais quand elle nous offrait des bonbons-bottes ! Ils étaient bien bon et bien doux. Ils fondaient dans la bouche et laissaient un moment leur parfum au fond de la gorge , un vrai délice ! Et sans oublier qu’ils étaient de toutes les couleurs, à part le noir et les couleurs foncées .

Aujourd’hui encore quand je me les rappelle , je sens un chatouillement au palais .

Voilà maintenant des années que mes tantes nous ont quittés , mais je garde toujours d’elles le souvenir de deux femmes magnifiques , dévouées , généreuses , et belles , car elles étaient belles mes deux tantes chéries ….


adonis49

adonis49

adonis49

November 2021
M T W T F S S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Blog Stats

  • 1,484,932 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 816 other followers

%d bloggers like this: