Adonis Diaries

Posts Tagged ‘Noel

Mon cher Ado. Part 80

Mes amis , en cette veille de Noël , mon Coeur se serre a l’idée que la vie nous a joué de vilains tours en nous éparpillant aux trente six airs du vent , et qu’étant éloignés les uns des autres on ne puisse pas nous retrouver pour fêter ensemble la naissance du Christ .

Encore heureux qu’on puisse communiquer par ces moyens modernes qui nous rapprochent , qui suppriment les milliers de kms qui nous séparent , et nous permettent de communiquer et de nous voir, tels des lilliputiens , à travers la petite lucarne de notre iPad ou de notre iPhone …

Ça me fait penser à mes grands-parents et mes parents qui avaient émigré loin de leur pays et restés des années durant sans pouvoir communiquer avec ceux qu’lls ont laissés derrière eux au pays , ni bien entendu les voir , et les serrer contre leurs Cœurs …. (Comme mes parents qui nous voyaient , 2 garsons et une fille, un ete’ sur deux)

Comme ils ont dû souffrir de l’absence des êtres chers , en se demandant , année après année , s’ils sont toujours vivants ou s’ils les ont oubliés , et réciproquement. (C’est nous qui ne les reconnaissaient pas quand ils arrivaient: on s’enfuiyaient a nos ecoles)

Car à part le bateau , qui faisait la navette entre les continents , et qui ne parvenait pas à naviguer jusqu’au village , suspendu à plus de six cents mètres d’altitude , pour charger les lettres inquiètes d’avoir de leurs nouvelles .

Bref, on n’est plus en ce temps malheureux et nous pouvons nous estimer chanceux d’avoir ces moyens qui nous permettent de nous souhaiter un JOYEUX NOËL en direct.

Mon cher Ado. Part 64

2018 sera bientôt finie . Et les fêtes de fin d’année s’installent déjà dans les vitrines de Paris comme dans les rues .
Et le temps des frimas chasse les rares soubresauts de l’automne qui s’essoufflent et se rangent dans les placards…

Cette fin d’année encore m’éloigne de plus en plus des doux Noëls de mon enfance , insouciante . Et que dire de cette période que j’aime et que je crains à la fois .

J’aime la chaleur de ces fêtes qui réchauffe nos cœurs avec leurs lumières et tous ces décors qui s’affrontent , parfois avec ostentation, au grand dam de certaines âmes sensibles.

Je les crains aussi pour leurs agitations excessives , à vous tordre le Coeur .

En cette période, ma douce amie, mon Coeur se charge d’émotions , de parfums divers …Certains de ces parfums ont sans doute un lien avec les Noëls de mon enfance , ces Noëls où la simplicité et le calme étaient de mise , et où les acteurs de ce temps-là nous offraient leurs plus beaux sourires , éclairant à eux seuls la crèche et le sapin de Noël …

Je suis impressionné par ceux dont la mémoire est courte , à tel point qu’ils ne se rappellent de rien au-delà de deux ou trois jours .

Ainsi , ils sont vite délestés du poids des souvenirs, et tels des nourrissons , ils vivent l’instant présent comme au temps des biberons et des pampres , et s’ils ont du chagrin, l’instant d’après, les voilà qui rient aux éclats .

Ils ont déjà oublié ce qui les avait chagrinés . Youpi !
Quelqu’un aurait dit : “laissez les petits enfant venir à moi car le royaume des cieux leur appartient ” …..

Note: Je suis de ceux qui veulent oublier ces “fetes”: en tout cas, ils ne me touchaient pas et se ressemblaient. Le seul Noel que je me souvient avec reconnaissance est celui que j’ai passe’ quand j’avais 10 ans dans une maison, et pas dans le pansionat.


adonis49

adonis49

adonis49

September 2021
M T W T F S S
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Blog Stats

  • 1,479,938 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 810 other followers

%d bloggers like this: