Adonis Diaries

Posts Tagged ‘Palestiniens

Notes and tidbits posted on FB and Twitter. Part 84

Note 1: I take notes of books I read and comment on events and edit sentences that fit my style. The page is long and growing like crazy, and the sections I post contains months-old events that are worth refreshing your memory.

La misere est-elle question de proximite’? Il suffit de descendre, de marcher, de se fourvoyer dans les rues.

Tous ces dignitaires qui visitent Israel et croient qu’ ils doivent porter la kippa sur leurs tetes sont des  cretins. No exceptions

Les Israelis portent la kippa pour se distinguer des Palestiniens qui leur ressemblent, comme ils portaient le sign jaune sur leurs poitrines pour se distinguer des Allemands durant la periode Nazi. Rien n’ a change’.  Pourquoi donc un Etat independant?

L’ Enfer on le vit pleinement, de plein fouet, tout une vie. L’ Autre extreme abstrait, on le resent en des instants fulgutants, en secondes, une minutes au plus.

Israel n’ est autre qu’ une autre horde barbare de coloniaux, avec la meme ideology de transfer, de vole et d’ humiliation, d’aparteid de ” la force a toujours raison et absout toutes les indignations”

Did you publish? You may raise your hands, even if Not in hard cover. Technology made it easy for you to put your words online, your song in the cloud, your building designs, business plans and videos out in the world. They made it easy for you to be generous, to connect, and to lead.

Il y a tout genre d’auteurs, Juifs ou pas, qui enflamment leurs imaginations sur Israel en se basant sur des idees comme:

“La honte d’avoir ete’ epargnee par le malheur”

” De se sentir pauvre et borne’ et d’ etre incapable de se lamenter”

“Cette terre tourmentee de collines et de plaines seches, de crevasses arides et de mers mortes”

“Cette terre qui n’ avait engendre ni luxe ni opulance”

“Cetter terre ou on ne pouvait y survivre que par un sens rugueux du repos qui ne se distingue pas du perpetuel effort, le sens su sacre’…”

Mais ce sont les Palestiniens qui ont survecu sur cette terre sacre’ depuis des millenaires.

Les juifs venus de l’ orient, de l’ Afrique, des generations qui ont fui L’ Espagne de l’ Inquisition… ressemblent physiquement aux Palestiniens.

Il avait le talent de transformer un desaccord “litteraire” en proces global de la societe’. C’ est une maniere civilise’ de commencer une discussion et sa critique.

Ce serait ennuyeux si les intellectuels ne re-inventent pas les fondamentaux: Et on accumulera les erreurs fondamentalles aussi.

“Je me suis gare’ des voitures, mon cher”. C’ est l’ objective d’ avoir a conduire des voitures. Avec tous ces ceremonies (mohrajanaat) et conduire les parents aux hopitaux et e7tifalaat

Do you think if you feel fully cognizant of the array of your emotions or the lack of talents (passions) in many aspects of the living that you are set for a boring death?

La cruaute’ des enfants qu’ on croit surdoues, et le don de blesser

La pensee n’ a pas de sang: one ne la voit pas mourir, sauf quand le maitre succombe, sans heritier

I don’t miss “professionalism”, excepting the retirement money

Most of all, we fail to invest in the second step after nailing down the knowledge and the techniques: just a little more to turn the work into a habit.

Put tolls on cars in all over cities to invest in mass transit, and save on pollution and congestion

Great Second Liberation Day in Lebanon August 28, 2017. All the borders cleared from extremist factions. USA and Israel Not happy

Celebration for Second Liberation Day of Lebanon this Thursday, August 31, 2017 at Marj Ra2ss el 3ain, Baalbek

The period when the safety and security of the Lebanese citizens were sacrificed to satisfy the plan of USA/Israel/Saudi Kingdom is over: time for open trial to the top treacherous “leaders”

Mo3jab bi shaja3at Sayyed al moukawama: ta7keek ma3 rou2ouss mana3ou jaish kaader la ta7reer jounoud

Mar7alet al hawaan bi salamet al mouwaten le khedmat mashrou3 Amrika/Israel/ Saudi entaha. Mou7akamat al rou2ouss la bodda minha

Quoi? Ils discutent toujours de la dette du Tiers Monde? Ca doit etre le cas contraire: Toutes ses “richesses” accummulees  de ces pauvres gens

 

Palestinians settled in Lebanon?

Have you met anyone of them?

Le pays du Cèdre (Lebanon) compte près de 450.000 réfugiés palestiniens enregistrés par l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). (Not counting those Not registered officially)

Ils représentent un dixième de la population au Liban.

Environ 60% de ces Palestiniens vivent dans les 12 camps de réfugiés installés sur l’ensemble du territoire libanais dans des conditions difficiles.

Aux problèmes de pauvreté, de surpopulation et de manque criant d’infrastructures élémentaires, s’ajoute celui du chômage.

N’étant pas légalement considérés comme des citoyens d’un pays étranger, les Palestiniens ne bénéficient pas des droits de résidence et de travail dont les Libanais ou d’autres citoyens étrangers pourraient jouir.

A titre d’exemple, les Palestiniens ne peuvent exercer un métier au Liban que dans 20 secteurs d’activité. Ils ne sont pas non plus autorisés à acheter un logement ou un terrain.

#REPERE – Les #Palestiniens installés au #Liban

Profondément marqués par la guerre, l’Etat et le peuple libanais entretiennent des relations extrêmement compliquées avec les Palestiniens, majoritairement installés dans des camps insalubres où la radicalisation islamiste guette.

lepetitjournal.com
Les relations entre les Palestiniens au Liban et les autorités libanaises sont essentiellement marquées par le rejet de toute possibilité de naturalisation, justifiant ainsi les politiques discriminatoires à leur égard.
(Les enfants des femmes Libaneses qui marrient des Palestiniens ne sont pas admit comme Libanais)

Ce rejet, aujourd’hui d’ordre démographique, trouve ses origines dans deux conflits.

En 1948, le Liban accueille des dizaines de milliers de Palestiniens, contraints à l’exil dans la foulée de la guerre israélo-arabe. Les Palestiniens désignent cet exil par le terme « nakba » (désastre, en arabe).
Pendant la première partie de la guerre civile libanaise, de 1975 à 1982, la résistance palestinienne au Liban sera le bras armé d’une coalition à dominante musulmane qui affrontera une alliance à dominante chrétienne. (Trop simplistic et reductive)

A ce rejet historique, s’ajoute une nouvelle problématique : celle de l’islamisme armé.

En vertu d’un accord tacite, les services de sécurité libanais n’ont pas autorité sur les camps de réfugiés palestiniens. La sécurité y est assurée à minima par les forces politiques palestiniennes traditionnelles.
Mais elles sont de plus en plus débordées par des groupuscules plus radicaux, proches de l’islamisme radical. Dans le camp d’Aïn el-Héloué, le plus grand du Liban, situé à la lisière de Saïda, au Liban-sud, les poussées de fièvre sécuritaires sont fréquentes.

Aujourd’hui, l’afflux de réfugiés syriens au Liban éclaire ce dossier d’une nouvelle lumière.


adonis49

adonis49

adonis49

October 2021
M T W T F S S
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Blog Stats

  • 1,482,616 hits

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.adonisbouh@gmail.com

Join 813 other followers

%d bloggers like this: